Rechercher dans le site
  • English
  • Français

Abonnez-vous

Abonnez-vous ici en quatre minutes avec votre carte bancaire à la semaine ou même à l’année.

   Accéder au service  

AllBikesNow

Les vélos et places disponibles en temps réel sur toutes les stations !

   Téléchargez  

English website

How it works, subscriptions and fees, stations... Discover the self-service bicycle scheme, levélo.

   English version  

Trouver une station

Trouver une station
Recherche des stations

Contact

 

Contactez notre Centre de Relations Clients

 

 

Num CRC boîte contact

Du lundi au samedi de 8h à 20h et le dimanche et jours fériés de 9h à 19h

 

Service ouvert de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi (hors jours fériés)

    Un problème ?  
Bruno : Le défi sportif pour le plaisir

Bruno : Le défi sportif pour le plaisir

(27/10/2016)

Bruno Bleuse, notre cyclosportif, évoque avec enthousiasme sa participation aux Bosses de Provence en septembre avec « le vélo », renonçant par goût du défi sportif à son vélo de course. Il revient sur cette belle journée.

La pratique du vélo est ancrée dans sa vie de tous les jours et il peut atteindre les 25 000 km annuels. Parmi ses fidèles destriers, il y a celui qui l’emmène au travail et celui pour participer aux courses. Assidu aux événements cyclosportifs, il est habitué aux performances et aux marches des podiums.

Pour la dernière édition des Bosses de Provence, il a souhaité relever un autre type de défi. Partant d’abord pour tenter la course avec son « mulet », le vélo en aluminium avec lequel il va au travail, il a ensuite pensé qu’il serait plus intéressant d’y participer avec le vélo. Les principales différences entre le vélo et un vélo de course : l’un pèse 23 kg tandis que l’autre se situe entre 7 et 9 kg. Les trois développements de l’un conviennent pour se déplacer en ville et franchir les montées marseillaises, les 20 de l’autre permettent d’atteindre une vitesse élevée en descente dans le cadre d’une course. Les systèmes de freinages et les pneus, plus larges pour le vélo, sont aussi différents. Enfin, l’assise est plus confortable et moins aérodynamique sur le vélo.

En amont du défi des Bosses de Provence, Bruno avait testé le vélo une fois avant la course, sur 100 km. Pendant le défi, Bruno s’est fait plaisir avec sa «monture » pas comme les autres. Il n’est pas passé inaperçu et nombreux lui ont fait part de leur étonnement en le voyant doubler les vélos dans les montées, jusqu’à vérifier à l’arrivée qu’il n’était pas sur un vélo à assistance électrique ! Il ajoute qu’au départ et à l’arrivée, il a bénéficié d’un traitement particulier de la part de l’organisation, que les encouragements et les applaudissements l’ont soutenu pendant toute la durée de la course.
 Il s’est classé 164ème sur 190 participants, à presque 25 km/h de moyenne, il est plutôt fier de son résultat qui a impressionné l'ensemble du milieu cyclosportif… et nous aussi !

parcours Bosses 13